Menu

Les préparatifs de la table ronde nationale pour le développement minier responsable se poursuivent.

Réforme du secteur minier. Les préparatifs de la table ronde nationale pour le développement minier responsable se poursuivent. Ce Mardi à Conakry, les travaux de restituions des différents groupes thématiques ont été officiellement lancé par le secrétaire général du ministère des mines et de la géologie. A la fin des travaux un document va être conçu pour servir de bréviaire. Aminata Leno

Après les 3 ateliers thématiques des  groupes de travaux et l’enquête de sondage par le PNUD,  la réunion  de  restitution est la dernière étape avant la tenue de la table ronde nationale pour le développement minier responsable. Les travaux d’enquête de perceptions sur la gestion des ressources minières ont permis de recueillir les avis, attentes et  recommandant d’un échantillon  représentatifs des parties prenantes impliqué dans la gestion des ressource minier en Guinée. Au total 194 individus ont fait l’objet d’enquête. Et ils sont repartis entre 12 localités en forte concentration d’activité minière. A l’issu de l’enquête un certain nombre de recommandation ont été faite, notamment la promotion de  la formation des jeunes dans les zones minière à travers la construction d’école professionnel adaptée  au profil recherché par les entreprise ; prioriser dans les offres d’emploi, les populations riveraines, aux projets minier, formaliser le secteur de l’artisanat minier   et tant d’autre. Les trois séries d’ateliers thématiques ont connu la participation équilibrée des parties prenantes. Des actions concrètes ont été proposées par rapport  aux problématiques et les contraintes liées au secteur minier. S’agissant du cadre législative et règlementaire, il n’y a pas eu suffisamment de texte d’application du nouveau code minier résultant de 2013.le groupe développement  communautaire a plutôt mis un accent particulier sur le respect des engagements environnementaux, le manque de transparence dans la gestion des ressources et la communication.

Le rapport final de  ces différents ateliers et de l’enquête de sondage  doit service de boussole pour la prochaine table ronde prévue  au mois de février.

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*