Menu

Le Président Alpha Condé cité dans un scandale

Le Président Alpha Condé est de nouveau cité dans un scandale de corruption dans le secteur des mines. Depuis plusieurs semaines, des révélations de France 24 sur la concession du mont Simandou accable le gouvernement. Une situation très préoccupante pour la société civile. Elle exige des explications du chef de l’état pour tirer au claire cette affaire. Aïssatou Bah a tendu son micro à Abdrahamane Sanoh président de la PCUD.

Ce sont des indices qui décrédibilisent la gestion du pouvoir sur le plan internationale fait remarquer le président de la Plateforme des citoyens unis pour le développement. Un 1er point, la Guinée recule par rapport au doing bisness en raison de ces nombreux cas de corruptions.  Secundo, la corruption est devenue un label guinéen. Compte tenu de la gravité de l’accusation, la société civile condamne ces agissements. Pour Abdrahamane Sanoh, le gouvernement d’alpha condé est irresponsable. Si non Il aurait dû en temps normal demandé au chef de l’état de communiquer sur les faits qui lui sont reproché. Cette plateforme de la société civile estime que ce énième scandale est de trop. Elle dit réfléchir sur la réaction qu’elle doit avoir vis –vis de ces agissements. Pour elle, la gestion opaque du secteur minier devient un véritable problème et La révision du code minier urge. Sur le plan de l’acquisition des concessions minières et l’exploitation, le gouvernement guinéen n’y prête aucune attention sur le terrain s’indigne le Président de la PCUD. Les gouvernants sont entrains de signer des deal au détriment du peule accuse cet activiste de la société civile. L’ancien ministre de l’agriculture craint que ces scandales miniers en répétition n’impacte sur la vie socio-économique du pays.