Menu

QG UFDG : Cellou Dalein tend la main aux frustrés du RPG

Lors de l’assemblée hebdomadaire de l’UFDG de ce samedi 12 août 2017, Le chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo a fait un discours musclé devant ses militants au QG du dit parti. La conquête de militants pour les futures échéances électorales ; la mobilisation des militants pour les prochaines marches et autres, ont été les points débattus par le président de l’UFDG.

Cellou Dalein a demandé à ses partisans de rester mobilisés pour les prochaines manifestations que l’opposition compte organiser dès après le départ des pèlerins.

« Il faut que les responsables de l’UFDG, nos compatriotes épris de paix et de justice demeurent mobilisés car nous reprendrons les manifestations après le départ de nos pèlerins. Parce que vous le savez bien, le pouvoir, ils n’ont aucun égal pour les droits de notre pays, pour les accords politiques, pour les bonnes pratiques dans la gestion de l’Etat et dans l’organisation des processus électoraux. Donc, il faut qu’on se mobilise comme on l’a fait le 02 août pour reprendre nos manifestations jusqu’à ce que nos revendications légitimes, légales soient satisfaites. J’ai demandé à la commission d’organisation des manifestations de se remettre au travail pour préparer tout. Pour que le jour où le mot d’ordre sera lancé qu’on puisse faire 2 fois de ce que nous avons fait le 02 août dernier », a invité l’ancien premier ministre.

Comme annoncé dans les médias, le chronogramme des élections sera donné les prochains jours, pour le chef de file de l’opposition républicaine : « Si cela s’avère fondé, il faut aussi qu’on prépare les élections. Il faudra que toutes les dispositions soient prises pour que nous les gagnions. Et, je sais que c’est possible en raison de la confiance que les Guinéens portent aujourd’hui à l’UFDG et surtout de la déception qu’ils ont vis-à-vis de la gouvernance de monsieur Alpha Condé ».

Pour Cellou, c’est le moment pour  lancer une campagne de sensibilisation, porte-à-porte pour conquérir encore plus d’électorat. « Vous avez écouté Makanéra ici la dernière fois, il y a plusieurs Makanera dans les quartiers, les districts, les communes,  allez les chercher,  vous leur expliquez  l’objectif de notre combat qui est un combat noble. Qu’il faut qu’on gagne la Guinée, il faut que nos compatriotes vivent dans les meilleures conditions ».

Bhoye Bah et Amadou Barry