Aboubacar Soumah

SLECG: bonne nouvelle pour Aboubacar Soumah

Apparemment, la médiation du ministre Tibou Kamara semble avoir produit ses effets. Les huit (8) syndicalistes arbitrairement arrêtés, viennent d’être libérés sur son instruction.

Rencontré à chaud, l’un des ex-détenus, Mohamed Bangoura porte-parole de la cellule de communication du SLECG, revient sur sa mésaventure:

« Quand ils nous ont arrêtés, ils nous ont envoyés à la CMIS  numéro 1 de la Camayenne avant de nous transporter à la DPJ. C’est tout de suite que nous venons d’être libérés, nous les huit syndicalistes sur instruction de Tibou camara », raconte-t-il.

Il s’est résolument engagé à aller jusqu’au bout de l’ensemble des points de revendication.

« Je me sens encore plus fort qu’hier, je suis déterminé plus que jamais à aller jusqu’au de notre combat »,renchérit-il.

Il faut noter que le nouveau bureau s’active pour rendre public la liste des membres élus au congrès. Ces membres auront désormais la lourde tâche de défendre les intérêts des enseignants.

Avec mosaiqueguinee

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :