Menu

Un centre de formation pour des mal et non voyants

En Guinée l’écriture en braille est  moins connue du grand public. Pourtant, il existe  un centre national spécialisé dans la formation  des non et mal voyants. Le centre soGué  accueille des dizaines de personnes.  Seul hic, il  connaît un manque  de matériels adéquats et à la pointe de la technologie.
Le centre SOGUE accueille actuellement 43 élèves non et mal voyants. Certains le sont  de naissance,  d’autres par suite de maladie ou d’accidents. Pour lire et écrire,  Ces handicapés  visuels se servent d’outils en braille. Mais le centre Sogué  n’en  dispose pas suffisamment. Delphine Sénian Guilavogui est la directrice.

Ces outils  ne sont pas vendus en Guinée. Le centre Sogué  compte sur l’assistance des bonnes volontés et  plus particulièrement de l’Etat.
L’écriture en braille est un système de communication pour les  non et mal voyants. Il s’inspire  du toucher  de 6 points du corps humain. Georges Sagnan Niang est le président de l’union des aveugles et mal voyants de Guinée.
Le  centre sogué favorise l’insertion socio professionnelle des handicapés visuels. Il risque cependant de disparaître si rien n’est fait. En prélude à l’événement, Conakry, Capitale mondiale du livre 2017, les responsables de SOGUE sollicitent la création d’une bibliothèque sonore.