Urgent: des femmes manifestent sur l’autoroute pour réclamer la réouverture des classes

Alors que syndicat et gouvernement peinent à trouver une issue à la crise qui paralyse le système éducatif guinéen depuis près d’un mois, les femmes commencent à s’impatienter. Elles ont manifesté ce mardi sur l’autorité pour exiger la réouverture des classes.

C’est sur l’axe Dabondy-Bonfi  qui’ elles ont battu le pavée pour exiger du gouvernement la réouverture des classes sans délais dans l’après midi de ce mardi 07 mars 2018.

Les femmes manifestantes scandaient des slogans hostiles au président de la République.  « Alpha Condé n’est pas un professeur, s’il l’était vraiment, il n’allait pas abandonner les enfants. C’est l’avenir de nos enfants qui est en péril », nous a confié une manifestante visiblement en colère.

La circulation est bloquée sur le tronçon Madina-Gbèssia depuis 14 h où un long file de véhicule est visible.

Pour le moment, aucun incident n’est signalé et aucun  agent des forces de l’ordre n’est visible sur les lieux.

Mamadou Bhoye Bah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :